Catégorie: Autres jeux

Mi février j’étais désespéré. Après un arrêt brutal de Magic qui avait généré un peu trop d’énervement de ma part ^^’ Je n’arrivais pas à trouver de jeu digne de prendre la relève :/

J’ai passé de longues heures à chercher Le jeu, et finalement je suis tombé sur Astellia. Un Mmorpg, ça faisait longtemps :o
Le jeu promettait un retour aux sources des mmo. Je me suis dit que j’allais tenter ma chance :)

J’ai tout de suite trouvé une classe qui ma plaisait bien, Erudit, mais j’étais un peu inquiet car la dernière fois que j’ai joué Heal (pour la sortie de Final Fantasy 14… ça remonte un peu), les phases de jeu généraient pas mal de stress et finalement j’avais pas aimé.

Mais là, dans un contexte enchanteur, tout mignon (hormis quelques phases plus sombres du jeu dans les marais, ou forêts dégageant une ambiance austère), je me suis bien amusé à faire évoluer mon personnage.

Assez rapidement, j’ai pu intégrer une guilde et une fois le niveau max atteint, j’ai pu découvrir les donjons avec eux. Tout était beau, tout était merveilleux, je prenais de plus en plus d’assurance, faisais des activités variées. Bref, je m’éclatais bien sur le jeu :)

Et puis, du jour au lendemain, plus de nouvelles de la direction de la guilde. Cet événement associé à d’autres IRL m’a mis un sale coup au moral. Je me suis retrouvé bras-droit d’une guilde, sans aucun droit pour la gérer correctement. Et puis bon j’avais pas signé pour ça de toute façon.

J’ai attendu, j’ai attendu, tentant par de multiples moyens de communiquer avec la direction, mais je n’ai jamais pu avoir d’explication quant à leur absence :/

Au bout d’un moment, je me suis lassé, et à regret, j’ai été tenter ma chance dans une autre guilde. J’aime pas changer de guilde en étant haut niveau. Je l’ai toujours dit, un HL est instable, tout est prétexte à ce qu’il change de guilde. Les joueurs, il faut les cueillir quand ils découvrent le jeu, c’est surtout dans ce cas là qu’ils restent dans la guilde.

Comme j’étais sympa, quelques autres membres m’ont suivi dans ma quête d’une nouvelle guilde.

J’avais placé beaucoup d’espoir dans celle-ci. Peut-être trop. En tout cas, ça n’a pas raté, j’ai vite été déçu.
Et pour couronner le tout, la direction a là aussi foutu le camp 1 semaine après mon arrivée dans la guilde. Pour aller jouer sur Final Fantasy 14.

Bon.
Je me suis relancé dans la quête d’une nouvelle guilde. Un Heal c’est comme un Tank, c’est indispensable dans une équipe qui veut partir en donjon. J’étais pas très inquiet quant à ma faculté de m’adapter dans un nouvel environnement. J’ai trouvé une guilde sympa, j’ai découvert des nouveaux donjons. Tout baignait dans l’huile :)

Hélas, le sort avait décidé de s’acharner un peu plus sur mon cas :(
Avec mon soigneur, j’étais ravi des sorts à ma disposition. 90% des sorts étaient des sorts de soin. Du soin, c’est ce qu’on attend de la part d’un Heal en donjon, donc pas de pb avec ça.
Et 10% de mes sorts, étaient des sorts très offensifs de mon point de vue. (par rapport certes à d’autres classes de dégâts c’était rien) Mais pour moi ça me permettait de jouer solo de temps en temps entre deux aventures épiques !
Hélas disais-je un peu plus haut. Le jeu a subi une mise à jour il y a quelques jours et ils m’ont enlevé mes quelques sorts offensifs que j’affectionnais particulièrement.

Pour bien comprendre mon problème.
Voici quels étaient mes choix avant la mise à jour une fois le niveau 50 atteint.

  • Clerc (bonus offensif, bonus soin) -> 10% sorts offensifs, 90% sorts soin
  • Chaman (bonus offensif) -> 20% sorts offensifs, 80% sorts soin
  • Oracle (bonus defensif, bonus soin) -> 5% sorts offensifs, 95% sorts soin

Et après la mise à jour

  • Clerc (bonus offensif, bonus soin) -> 5% sorts offensifs, 95% sorts soin
  • Chaman (bonus offensif) -> 20% sorts offensifs, 80% sorts soin
  • Oracle (bonus defensif, bonus soin) -> 10% sorts offensifs, 90% sorts soin

Pour le clerc : Ils ont remplacé les sorts offensifs par des sorts soin  mais ont gardé le bonus offensif .
Au revoir le mode solo que j’affectionnais tant. Pas le choix, je suis devenu une mulàssoin en donjon.
Ce style de jeu n’a aucun intérêt.

La classe chaman ne m’a jamais tenté. Je suis conscient qu’on attend d’un Heal en donjon qu’il nous soigne. Il y a d’autres classes que le Heal qui font bien plus de dégâts. Je ne me vois pas jouer cette classe pour taper moins que les autres en donjon et galérer à soigner.

Pour la classe Oracle. Il y a un gain de sorts offensifs, ça pourrait aller, mais le bonus de cette classe est défensif. A quoi peuvent servir les sorts d’attaque dans ce cas?

Bref, j’ai essayé un peu de trouver une solution, quitte à changer de spécialisation régulièrement, mais ça engendre trop de contraintes. Après tout ce que j’ai vécu jusqu’à présent dans Astellia, j’ai pas envie de me prendre la tête quand je joue. Et j’ai pas de solution simple pour remédier au pb.

Je passe donc sur un autre jeu dont je parlerai sûrement ici prochainement :)
C’est sur une note un peu dépitée que j’abandonne là les aventures de ma petite Ylde.

 

Journal de bord :

Jour 1 : On a installé un centre de commandement à la hâte là où on a pu. Il y a quelques forêts et un lac à côté. Ce sera pratique pour récupérer un peu de nourriture. On devrait pouvoir également récupérer un peu de bois pour contruire les premières habitations.

Jour 2 : Un éclaireur a repéré une carrière. Avec la pierre, on va essayer de construire des habitations plus solides.

Jour 4 : Des éclaireurs ont été envoyés afin de définir un périmètre de sécurité. Le sol semble cultivable par endroits, mais il y a surtout beaucoup de roches.

Jour 5 : On a décidé d’installer les cabanes sur la roche, afin de garder les zones cultivables pour plus tard.

Jour 6 : Afin d’apporter un peu d’énergie, un premier moulin a été installé.

Jour 7 : Retour des éclaireurs, leur verdict : monter au plus vite des palissades en vue d’une prochaine attaque. La grosse mauvaise nouvelle,  c’est qu’ils sont juste à l’Ouest de la base.

Jour 8 : Les colons entament la construction des fortifications. Une caserne a été entamée afin d’entraîner les plus valeureux.

Jour 10 : Ils ont attaqué. Au nord. Les murs en bois n’ont pas tenu le coup, mais on a pu éviter le drame.

Jour 12 : Le manque de place se fait sentir, et les besoins en ressources de base augmentent avec l’augmentation de la population. Les réfugiés arrivent de partout et espèrent trouver un havre de paix chez nous.

Jour 14 : On a lancé une expédition au Sud. Quelques Snipers nous ont rejoint et ont commencé à nettoyer la zone.

Jour 16 : Les nouvelles du Sud sont rassurantes, la colonie devrait pouvoir évoluer dans cette zone.

Jour 20 : Les assauts à l’Ouest sont de plus en plus nombreux. Pourtant notre position n’a pas bougé depuis notre arrivée de ce côté là.

Jour 21 : C’est de plus en plus difficile de les contenir, et l’entraînement des colons prend trop de temps. J’hésite à rappeler les Snipers au Sud, bien qu’efficaces, les bruits des armes à feu ont tendance à les attirer toujours plus.

Jour 23 : La barrière de l’Ouest à cédé. Notre armée est trop petite et les snipers trop loin pour nous venir en aide.

Jour 24 : A chaque habitation perdue, leur nombre augmente. C’est un raz de marée. On ne peut rien faire.

C’est fini.

Depuis quelques jours, je joue avec Marie en 2vs2. On est tous les deux opposés à une IA de difficulté standard.

1ère partie : Défaite
2ème partie : Défaite
3ème partie : Défaite
4ème partie : Défaite.

Bon, ça commence à bien faire ^^
Notre problème, c’est que l’un de nous deux se fait attaquer en boucle par les deux ordis, et se fait petit à petit submerger, sans pouvoir se développer davantage alors que l’ordi parallèlement à ses attaques continue sa vie tranquillou.
Mais ne désespérons pas, un jour on trouvera un moyen de s’en sortir :)

Ce soir, j’ai fait du RVR à Kaldor.
En un mot : c’était une boucherie.
Je suis content malgré tout d’avoir pu voir le boss final ^^

Quelques photos :
Légende : Les points bleus c’est les alliés, les points rouges, l’ennemi.